-English version below-

 

Camille’s Breath est né en Inde, en février 2013. Ou plutôt dans l’avion qui m’emmenait en Inde, le 17 février 2013. Je venais de plaquer toute ma vie parisienne, de mettre trois leggings et deux tee-shirts dans un sac-à-dos et de pleurer tout ce qu’il restait de moi à l’aéroport. Je partais seule pour deux mois et je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait. Je me suis assise dans l’avion, et je l’ai créé en trois clics et deux minutes. J’ai écrit mon premier article et ça a été le début d’une merveilleuse aventure, d’une des plus belles aventures de ma vie, probablement le début de mon autre vie.

 

Camille’s Breath a grandi avec moi. Il m’a suivie partout. Dans chacune de mes réflexions, dans chacune de mes décisions, dans mes voyages, mes expériences, mes petites histoires et mes grandes découvertes. Dans ces moments purs où on comprend, où on grandit, où on avance. On touche un peu plus du doigt le vrai sens de la vie, le bonheur, ce sentiment qui nous emplit le cœur et l’âme, la vague qui nous emporte, c’est si évident, comment ne l’avait-on pas compris avant. Camille’s Breath m’a suivie dans chacune de mes respirations.

 

Ma recherche, c’est celle-là. Le bonheur. Le bonheur, non pas comme émotion éphémère. Je ne crois pas qu’on doive compter les moments de bonheur et s’en contenter. Le bonheur, le vrai bonheur, celui qui nous enracine dans le sol, cette confiance profonde en qui on est, ce qui nous rend heureux au quotidien, la vie qu’on a envie de vivre. Ce bonheur-là est un état. Ce bonheur-là est permanent. On le trouve à l’intérieur de nous et on travaille dur tous les jours pour qu’il ne nous quitte plus. Jamais. C’est la seule chose qui compte. Le bonheur dans chaque cellule de notre corps. Le bonheur dans chaque souffle.

 

J’écris, je voyage et j’enseigne le yoga. Ce sont les trois choses qui me permettent de me connecter à moi, de continuer à découvrir, de continuer à grandir, de me connecter à vous. Je ne suis pas seule dans cette quête. C’est ce que nous cherchons tous. Nous l’avons tous en nous. Ce besoin profond d’être heureux par tous les moyens.

 

J’aimerais que vous me racontiez votre quête à vous, peut-être vous rencontrer au détour d’une rue quelque part dans le monde, prendre un café, ne pas voir le temps passer et vous souhaiter le meilleur tout le temps. J’espère que vous travaillez dur à votre quête, j’espère que vous vous donnez la vie que vous méritez, j’espère que vous avez fait de votre bonheur votre priorité.

 

Je vous embrasse bien fort

Camille

 

Vous pouvez m’écrire, je serai ravie de vous lire > cambenitah@gmail.com.

Aussi, je vous conseille de me suivre au quotidien sur Instagram > @camillesbreath, et de prendre des cours de yoga avec moi > www.camillesbreath.com/yoga.

 

 

 

<>

 

 

 

Camille’s Breath was born in India. Or rather, in the plane which was taking me to India, on the 17th of February 2013. I had just blew up my Parisian life, put three leggings and two t-shirts in a backpack, and cried out all that was left of me at the airport. I was about to travel by myself for two months, and I had no idea of what was waiting for me. I sat on the plane, and there I created Camille’s Breath, in three clicks and two minutes. I wrote my first article and it was the beginning of a wonderful adventure, one of the most beautiful adventures of my life – probably the beginning of my other life.

 

Camille’s Breath grew up with me. He followed me everywhere. In every one of my thoughts, in every one of my decisions, in my travels, my experiences, my little stories and my big discoveries. In these pure moments when we understand, when we grow up, when we move forward, we touch a little bit more on the real sense of life, of happiness, that feeling which fills up your heart and the soul; the wave which takes us away; it is so obvious: how didn’t we understand it before. Camille’s Breath followed me in every one of my own breaths. 

 

This is my research. Happiness. Happiness: not as a short-lived emotion. I don’t believe that we have to count our moment of happiness and be satisfied with it. Happiness, the real happiness, the one that ground us into the earth, this true faith in who we are, what makes us happy, the life we want to live. This kind of happiness is a state. It is permanent. We find it inside of ourselves, and we work hard everyday so that it won’t leave us. Ever. This is the only thing that matters. Happiness in every cell of our body. Happiness in every breath.

 

I write, I travel and I teach yoga. They are the three things that let me stay connected to myself, continue to discover, continue to grow, let me stay connected to you. I am not alone in this research. This is what we are all looking for. We all have it inside of us. This deep need to be happy by all means.

 

I would love you to tell me about your own research, maybe meet you in a street somewhere in the world, have a coffee, lose all notion of time and wish you the best. I hope that you’re working on your research, I hope that you’re giving yourself the life that you deserve, I hope that you made your happiness your priority. 

 

With all my love,

Camille

 

You can write to me, I would love to read you > cambenitah@gmail.com

And if you like,  you can follow me daily on Instagram > @camillesbreath, and to take yoga classes with me > www.camillesbreath.com/yoga.

Laisser

un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.